casse tête: Homme fatigué avec la migraine. Stress et santé. Banque d'images

 

 

 

Qu’est- ce que la TCC

C’est une thérapie brève, validée scientifiquement, qui vise à remplacer les idées négatives et les comportements inadaptés par des pensées et des réactions en adéquation avec la réalité subjective. La TCC aide à progressivement dépasser les symptômes invalidants, tels que : les rites et vérifications, le stress, les évitements et les inhibitions, les réactions agressives, ou la détresse à l’origine de souffrance psychique.

Pour quels types de troubles ? « Les TCC ont été largement étudiées dans les troubles anxieux.  Leur efficacité est la mieux établie, en association ou non au traitement médicamenteux, dans le trouble panique et dans le trouble anxieux généralisé. Elles sont également efficaces dans l’état de stress post-traumatique, dans les troubles obsessionnels compulsifs, dans les phobies sociales et diverses phobies spécifiques et les inhibitions, les réactions agressives, ou la détresse à l’origine de souffrance psychique.

La TCC est également efficace dans le traitement de troubles dépressifs, tels que les états dysthymiques et les états dépressifs majeurs. Les troubles du sommeil, les états de dépendances (conduites addictives), certains aspects des troubles psychotiques, les troubles alimentaires ainsi que des troubles fonctionnels rencontrés en médecine peuvent aussi être traités par la thérapie comportementale et cognitive.

 

Objectifs de la TCC

Aider la personne à trouver – ou retrouver – son autonomie et des relations interpersonnelles plus faciles. Pour ce faire,

La TCC cible les objectifs suivants :

Méthode La TCC est basée sur la correction des pensées (ou cognitions)  négatives et l’apprentissage  de comportements nouveaux  et adaptés. Les idées fausses par rapport aux aptitudes réelles de la personne induisent souvent des conduites d’évitements,  de passivité, qui empêche le contrôle des actions et peuvent aboutir à un état dépressif  ou aggraver un état psychotique.

Dans la majorité des cas, ces émotions pénibles et leurs répercussions, ne peuvent disparaître spontanément et durent parfois toute la vie.

S’affirmer, en se confrontant aux situations stressantes par une habituation progressive.

 Endiguer de façon pragmatique le symptôme sous ses multiples formes, en modifiant les a priori et les idées obsédantes véhiculées par l’anxiété.  Travailler à la restauration valorisante de sa propre image, en reconsidérant ses réelles qualités et potentialités.

lutter contre les conflits internes et les croyances anxiogènes (sources d’anxiété).

 Chercher des moyens alternatifs, qui permettent d’identifier et de corriger  les pensées automatique

En résumé, la thérapie cognitive-comportementale aide la personne  à mieux comprendre les schémas de pensées négatives à l’origine  de la détresse psychique que je travaille en amont en réintégrant avant tout l’énergie vital qui est devenu déficiente, soit en hypnose, soit en hypnose conversationnelle en y intégrant la PNL ( Programmation- Neuro – Linguistique) .

Les résultats sont agissants et efficients

Bien à vous. Afficher l'image d'origine